L'Oribus &
Histoire et société en Mayenne

couverture n°105 | réfugiés portugais dans l'ouest de la France (1829-1833)

L’Oribus 105 – Mai 2019

Tarif: 15 €

Dans un contexte européen tendu, opposant absolutistes et libéraux, une page de l’histoire du Portugal s’écrit dans l’Ouest de la France (Finistère – Ille-et-Vilaine – Mayenne – Côtes-du-Nord – Morbihan), où séjournent entre 1829 et 1833 plusieurs centaines de constitutionnels portugais que les événements politiques dans leur pays ont contraints à l’exil.

Parmi ces réfugiés que la France accueille et secourt se trouvent une majorité de militaires, de nombreux officiers, une poignée de députés, quelques magistrats, professeurs et hommes de lettres, tous libéraux convaincus et résolus, qui préparent depuis l’exil la fin de l’ordre ancien et l’avènement d’un Portugal nouveau, dont ils seront les fondateurs au cours des décennies suivantes.

Outre la présence des Portugais, l’afflux de proscrits venant principalement d’Espagne, d’Italie et de Pologne, va conduire les autorités françaises à s’interroger sur le statut de réfugié politique et à le faire rapidement évoluer.

Philippe VICENTE, Réfugiés portugais dans l’Ouest de la France (1829-1833). Finistère, Ille-et-Vilaine, Mayenne, Côtes-du-Nord, Morbihan. L’élite libérale à la reconquête du trône. L’Oribus, n°105. 2019

L'Oribus - La Mayenne, histoire et société © 2019 | Tél: 02 43 68 24 88 - E-mail: info@oribus.fr
Plan du site | Crédits/Mentions | Création : JLGraphisme